Comment faire un benchmark efficace ?

Ça y est : vous tenez l’idée du siècle et vous êtes prêt.e à vous lancer. Pour éviter les glissades type peau de banane, mieux vaut prendre le temps de savoir ce que vaut votre idée sur le marché, en commençant par jeter un œil du côté de l’existant. Le benchmark (ou benchmarking) est une technique marketing qui consiste à mesurer la qualité et les performances des produits, services et processus d’une entreprise. Si, en elles-mêmes, ces mesures n’ont pas réellement de valeur, elles doivent être comparées à une sorte de norme ou référence si vous préférez.

En tant qu’agence digitale, tous nos projets commencent par un benchmark. Au fil des années, nous avons affiné notre process pour faire en sorte que le benchmark soit efficace et qu’il profite réellement au client concerné. Comment faisons-nous ? Lisez la suite !

 

Au fait, qu’est-ce qu’un benchmark ?

Imaginez qu’une entreprise lambda produise un objet en 25 minutes. Est-ce trop ? Pas assez ? Le seul moyen de le savoir est de comparer cette donnée à d’autres informations. Si d’autres entreprises sont capables de produire le même objet en moins de temps, ce temps peut être utilisé comme référence pour mesurer ses propres process.

L’objectif du benchmarking est d’utiliser les données recueillies pour identifier les domaines dans lesquels des améliorations peuvent être apportées.

En marketing, qui plus est en marketing numérique, les informations recueillies suite à un exercice de benchmarking valent de l’or. Littéralement. L’analyse de la concurrence, de ce que d’autres ont dans le ventre, est le seul moyen de savoir où en sont les choses et surtout, vers quelle direction aller.

Concernant la communication digitale – car c’est bien de marketing numérique dont il s’agit – l’idée est d’évaluer vos activités existantes en déterminant à quelle fréquence elles sont menées et le degré d’engagement qu’elles génèrent. Une fois que vous avez réussi à peindre un tableau à l’instant T, l’étape suivante consiste à utiliser ces informations comme référence pour continuer à vous améliorer.

Vous suivez ? Continuons…

 

Un benchmark efficace en 7 étapes

 

1. Déterminez les activités de marketing digital sur lesquelles vous souhaitez vous concentrer.

Du taux d’ouverture de mails à la durée de lecture des articles de blog, en passant par le nombre de téléchargements d’un livre blanc, il existe des centaines de variables sur lesquelles vous pouvez vous baser pour évaluer votre communication digitale.

Pas facile de déterminer les variables sur lesquelles vous allez évaluer votre travail. Qu’il s’agisse d’un blog, de communication sur les médias sociaux ou d’email marketing, il faut d’abord choisir précisément l’activité que vous souhaitez évaluer. De cette manière, vous ne mélangez pas les torchons et les serviettes… C’est mieux, pour faire des comparaisons #lol.

Plus sérieusement, le choix de l’activité marketing à privilégier se fait en fonction de vos objectifs marketing. Souhaitez-vous augmenter le trafic vers votre site web ou voir votre compte LinkedIn prendre du volume ? Ce sont des questions très pratiques (et très simples) par lesquelles il convient de commencer.

 

2. Choisissez les bons indicateurs

Dès lors que vous avez choisi une activité à mesurer, vous ouvrirez une boîte de Pandore. Pourquoi ? Simplement parce que le nombre de chiffres auquel vous serez exposé.e vous donnera certainement le vertige. Un conseil : ne cherchez pas à en faire de trop, même si cela est tentant. Votre benchmark doit être utile ; pour ce faire, la clarté et la simplicité sont de mise. Limitez-vous à 4 ou 5 paramètres à surveiller de près, comme :

        La fréquence de vos posts, articles de blog, emails

        Le nombre de personnes qui réagissent, lisent ou ouvrent votre contenu

        Les actions des internautes qui ont été exposés à votre contenu

        La provenance de votre trafic

        Le nombre d’interactions avec votre contenu numérique

        Le nombre de clics sur les CTA (les fameux boutons « call-to-action »)

        Etc.

 

3. 1, 2, 3… benchmarkez !

Une fois que vous avez défini l’objet de votre analyse et sélectionné les indicateurs à mesurer, il est temps de relever les manches et d’utiliser des outils capables de réaliser votre benchmark pour vous (attention, ce n’est pas un travail de tout repos, même avec un peu d’aide technologique !).

Choisissez une période de temps raisonnable. L’étude sur les 3 mois passés est la plus courante.

Commencez votre benchmark en comptabilisant simplement les chiffres, en fonction des indicateurs choisis en amont. Voici des outils qui seront certainement utiles :

 

Google Analytics

Analysez le trafic dressez le portrait de votre public cible. Grâce aux chiffres, vous apprendrez à découvrir les routes empruntées par vos internautes, les appareils qu’ils utilisent pour arriver jusqu’à votre site et ce qu’ils font, une fois dans votre zone. Les fonctions de rapport de Google Analytics présentent ces informations de manière claire et exploitable.

 

HubSpot

HubSpot est un outil superpuissant de marketing entrant (ou inbound marketing). Entre autres, il vous permet de créer des campagnes d’emailing ultraciblées et de paramétrer les envois en fonction de scénarios préconçus. Un trésor marketing particulièrement puissant.

 

Les statistiques des médias sociaux

Twitter, LinkedIn et autres Facebook vous permettent de comprendre la manière dont le contenu que vous partagez accueilli par les utilisateurs. Des statistiques vous donnent une vision d’ensemble sur le « succès » de vos publications et les analyses d’audience vous permettent de mieux connaître votre public et de savoir comment attirer au mieux son attention.

 

4. Regardez bien ce que font vos concurrents

Qui dit benchmark dit analyse de la concurrence. Même si vous ne pouvez pas accéder au Google Analytics de votre concurrent (nous savons que ce n’est pas l’envie qui manque !), une analyse de base de la communication digitale de vos concurrents dans les domaines sur lesquels vous vous concentrez est essentielle. Comparez la fréquence à laquelle vos concurrents publient des articles de blog, ainsi que des posts sur les réseaux sociaux au cours de la période de temps étudiée. Prenez soin d’analyser le contenu de leur site, mails et autres publications sur les médias sociaux : tirez-en vos conclusions sur le ton, les sujets traités, etc. Les chiffres, mais également les données qualitatives sont autant de points qu’il faut regarder de près.

 

5. Créez un rapport comparatif

Vous avez terminé votre première série d’analyses ? Vous êtes maintenant en mesure de faire le point sur votre situation de manière objective.

Le plus simple est de créer un rapport qui donne une vision d’ensemble sincère et objective de votre situation actuelle, en incluant bien évidemment les données comparables de vos concurrents.

 

6. Créez une stratégie de marketing digital visant à optimiser les indicateurs

Maintenant que vous disposez de votre référence numérique, il faut passer à l’étape suivante. Elle consiste à mettre en place une stratégie solide qui vous aidera à améliorer les indicateurs identifiés en amont. C’est le moment de viser haut. Par exemple :

        + 100% sur le taux de clics des emails

        Multiplier par 3 le trafic vers votre site web

        Augmenter de 55 % le nombre de prospects sur votre blog

Comme dit l’adage : pour atteindre la Lune, il faut viser les étoiles. Ou est-ce le contraire ? Qu’importe ! Le principe reste le même : visez haaauut !

 

7. Continuez à benchmarker

S’arrêter là ? Vous pensez bien que ce serait trop simple ! Une analyse comparative ponctuelle n’est utile que pendant un temps donné. Passé quelques semaines, elle deviendra complètement inutile.

Pour tirer une réelle valeur de votre travail de benchmark, vous devez impérativement effectuer des analyses régulières afin de savoir si vous vous améliorez et pour avoir un aperçu de l’impact de votre stratégie de communication digitale.

 

Qu’attendez-vous pour vous lancer ? Le benchmark est l’une des nombreuses étapes de la mise en place d’une communication digitale impactante. Chez MyDigiCompany, c’est notre quotidien. Que diriez-vous de discuter de votre projet avec notre équipe ? Qui sait… vous apprendrez peut-être de nouvelles choses utiles !

10-etapes-dune-refonte-reussie

Hélène

Directrice de projet - Experte CRM
guillemets

"If it's not true, don't do it, If it's not right, don't say it"

Hélène est au CRM ce qu’Edith Piaf et Julien Doré sont à la chanson française ;
notre Directrice de Projet maîtrise les moindres recoins des outils et process liés à la gestion de la donnée et de la relation client. A son actif, plus de 20 ans d’expérience dans le conseil interne et externe et dans l’accompagnement à la définition, la gestion et les évolutions des projets CRM. Baignée dans l’environnement ESN, Hélène s’est frottée au retail, à l’énergie, l’édition et à l’industrie, contribuant à créer ou faire évoluer les systèmes en place.
Curieuse, enjouée et rigoureuse, notre Directrice de projet est en perpétuelle quête de solutions pour nos clients. « Think out of the box » tout en gardant les pieds sur terre, Hélène possède des compétences techniques (maîtrise informatique et statistique) et business qui permettent d’envisager des opportunités et des issues dans les projets CRM les plus complexes. Ayant navigué dans le panorama des solutions CRM (Salesforce, Oracle, SAP, HubSpot),
Hélène se sent comme un poisson dans l’eau dans un rôle qu’elle remplit parfaitement au sein de l’équipe MyDigiCompany, prête à plonger dans votre prochain projet.

Le gif préféré de Hélène

Qui suis-je ?

Google ou Microsoft ?
Les deux

Thé ou café ?
Café

PC ou MAC ?
Les deux

CAC40 ou startup ?
Startup

Beatles ou Stones ?
Ben Harper

Picasso ou Rembrandt ?
Miro, de Chirico, Basquiat, Hoper, Dali

Réseau social préféré ?
Instagram

#streetart
#architecturelovers
#tinquietepoulette

Jeanne

Business developer
guillemets

"Mieux vaut vivre avec des remords, qu'avec des regrets"

Mis à part les salsifis et les mille-pattes, Jeanne aime tout et tout le monde. Organisatrice hors-pair, dynamique et enjouée, Jeanne a un sourire contagieux, en face à face comme au téléphone. Ses études en alternance, jusqu’au Master, lui ont permis de goûter à plusieurs secteurs d’activité, de l’équipement sportif à la nourriture bio pour animaux domestiques. Originaire de Coulommiers, Jeanne est incollable sur le fromage du même nom mais chez MyDigiCompany, c’est en qualité de Business Developer qu’elle mettra en pratique sa maîtrise de la méthode SONCAS pour fédérer nos clients.

Le gif préféré de Jeanne

giphy-jeanne

Qui suis-je ?

Google ou Microsoft ?
Google

Thé ou café ?
Thé

PC ou MAC ?
Mac

CAC40 ou startup ?
Startup

Beatles ou Stones ?
50 cent

Picasso ou Rembrandt ?
Picasso

Réseau social préféré ?
Instagram

#girlsgang
#epicurien
#clesvacances

Gabriel

Intégrateur Front
guillemets

J'ai voulu dormir, et j'ai fermé les yeux - Tal

Fraîchement arrivé de SupdeWeb Paris, Gabriel (#Gab) fait aujourd’hui partie de l’équipe MyDigiCompany en qualité d’intégrateur front. Entre un premier bachelor commercial puis un second en web design, Gabriel a pris une année qui n’a rien de sabbatique puisqu’il en a profité pour retrousser ses manches et apprendre les bases de son futur métier. A coup de tutos, de formations, de tests grandeur nature et de frustrations en tout genre, Gab s’est montré un autodidacte accompli, ce qui l’a conforté dans son choix. Ancien joueur de foot, cet adepte de musculation et de moto est persévérant. Pour peu qu’il soit convaincu d’un projet, il ne lâche rien ni personne. Têtu ? Non. Jusqu’au-boutiste ? Carrément !

Le gif préféré de Gabriel

Qui suis-je ?

Google ou Microsoft ?
Google

Thé ou café ?
Thé même l’été

PC ou MAC ?
PC

CAC40 ou startup ?
Startup

Beatles ou Stones ?
Kyo

Picasso ou Rembrandt ?
Tout dépend si on parle du peintre ou de la voiture

Réseau social préféré ?
Instagram

gabriel-portrait
#rizpates
#moto
#genoudoctogénaire
#hashtag

Rio

Chief Happiness Officer
guillemets

"Les chiens n'ont qu'un défaut : ils croient aux hommes" (Elian Finbert)

Rio a rejoint MyDigiCompany en mai 2020 en tant que chief Happiness Officer pour le plus grand bonheur de toute l’équipe… ou presque.
Fan d’écologie, il déteste la voiture et préfère les longues balades en forêt.

Le gif préféré de Rio

Qui suis-je ?

Google ou Microsoft ?
Microsoft comme son père

Thé ou café ?
Qu’est-ce que c’est ?

PC ou MAC ?
Pas fan des écrans, préfère les rapports canins

CAC40 ou startup ?
Startup

Beatles ou Stones ?
Nino Ferrer

Picasso ou Rembrandt ?
Edvard Munch

Réseau social préféré ?
Dogstagram

#vomitenvoiture
#toutlemondemekiffesauflinda
#beaugoss
#jepueetalors

Manon

Chef de projet digital junior
guillemets

La vérité est dans la simplicité. (Maxime Lagacé)

Tourangelle d’origine, Manon est arrivée dans la capitale pour ses études en vue d’obtenir un Bachelor « Chef de Projet Digital ». Les ronds dans les ronds, les carrés dans les carrés: chez MyDigiCompany, Manon met son sens de l’organisation en pratique, participant à des projets d’envergure. Capable et volontaire, Manon est montée sur le plus grand plongeoir dès le premier jour et n’a pas tardé à prendre ses marques.
A l’équipe (parfois) survoltée, Manon ajoute sa sensibilité, percevant les choses au-delà des paroles et des faits. Un excellent chef de projet en devenir…

Le gif préféré de Manon

Gif Manon

Qui suis-je ?

Google ou Microsoft ?
Les deux

Thé ou café ?
Thé parfois café

PC ou MAC ?
Mac

CAC40 ou startup ?
Startup

Beatles ou Stones ?
Queen

Picasso ou Rembrandt ?
Ines Longevial

Réseau social préféré ?
instagram

#instagram
#carnet
#gateaufaitmaison
#sensible

Clémence

Chef de projet
guillemets

"Fais de ta vie un rêve et d'un rêve une réalité"

Dès son plus jeune âge, Clémence entretient son goût pour l’international et son accent du sud des Etats-Unis est resté intact lorsqu’elle s’exprime dans la langue de Michael Moore. Une école de commerce et un Master dans le Marketing Digital en poche ont permis à Clémence de se frotter au monde de la publicité, dans une régie parisienne, en charge des programmes marketing online et offline. Sportive, guitariste de haute voltige, touche-à-tout, Clémence est spontanée et toujours de bonne humeur. Une bouffée d’oxygène qui fait du bien !

Le gif préféré de Clémence

Gif Clemence

Qui suis-je ?

Google ou Microsoft ?
Google

Thé ou café ?
Bière

PC ou MAC ?
Mac

CAC40 ou startup ?
Startup

Beatles ou Stones ?
Beatles (mais sinon Taylor Swift)

Picasso ou Rembrandt ?
Cecilia Giménez

Réseau social préféré ?
skyblog

#minimoys
#chats
#frites
#mangerdemanieregénérale
#concentration
#musique

Nat

Directeur Associé / Expert Hubspot
guillemets

Ce qui ne te tue pas te rend moins mort.

Ceinture noire multi-disciplines, star d’UX (désolé), adepte d’Hubspot et addict aux fonctionnalités utiles, il passe plus de temps à regarder Netflix qu’à côtoyer de vrais humains. Toujours prêt à dégainer sa caméra ou ses bonnes idées.

Le gif préféré de Nat

Qui suis-je ?

Google ou Microsoft ?
Google

Thé ou café ?
Café (n’a jamais cru au thé, qui est finalement du jus d’herbe)

PC ou MAC ?
Anciennement MAC (et anciennement riche, donc)

CAC40 ou startup ?
Startup, parce qu’on dirait le nom d’un boys band

Beatles ou Stones ?
David Bowie

Picasso ou Rembrandt ?
Edward Hoper

Réseau social préféré ?
Tinder

nat
#netflix
#NBA
#hubspot
#domotique
#herniediscaledemerde

Cyril

Développeur Back-End
guillemets

Si les ouvriers construisaient les bâtiments comme les développeurs écrivent leurs programmes, le premier pic vert venu aurait détruit toute civilisation

Bayonnais d’origine, Cyril est un développeur infatigable. Piqué par le virus informatique depuis son plus jeune âge, il va jusqu’au bout des choses, prêt à sacrifier ses weekends et ses soirées pour que … ça marche. Programmé pour durer, Cyril est à l’écoute des clients, prêt à rendre service. Et quand il s’autorise une courte pause en dehors des écrans, c’est sur son vélo qu’on le trouve, ou sur le canapé, devant un match de foot !

Le gif préféré de Cyril

Qui suis-je ?

Google ou Microsoft ?
Qwant

Thé ou café ?
Thé, café, bières, whisky (sans glaçons, c’est ca qui rend malade)

PC ou MAC ?
PC….Apple c’est le Mal

CAC40 ou startup ?
Startup

Beatles ou Stones ?
Beatles, Stones et surtout Septic Flesh

Picasso ou Rembrandt ?
Rembrandt

Réseau social préféré ?
La vie ;)

Cyril
#randovélo
#larzac
#rocker
#php
#jaimepasparis

Alexia

Développeur Front End

100% des choses que l'on ne tente pas échouent

Médaille d’or du HTML et du CSS, elle dort, mange et parle en code informatique. C’est la seule à comprendre Inception et Linux. Multilingue des nouvelles techno, elle sait aller plus loin que la technique pour satisfaire nos clients.

Le gif préféré d'Alexia

Demi tour

Qui suis-je ?

Google ou Microsoft ?
Google

Thé ou café ?
Thé

PC ou MAC ?
MAC

CAC40 ou startup ?
Startup

Beatles ou Stones ?
Stones

Picasso ou Rembrandt ?
Monet

Réseau social préféré ?
Pinterest

alexia
#labretagnecavousgagne
#chat
#maman
#matinale
#msRobot

Karine

Responsable Editorial

Un jour je trouverai les mots justes, et ils seront simples.

La rédactrice qui maîtrise les mots et le SEO. Notre maître Capello à nous. Ses jeux de 20h à elle ? Plancher sur vos textes et vos accroches. Ses punchlines rendent jaloux Orelsan.

Le gif préféré de Karine

Qui suis-je ?

Google ou Microsoft ?
Comme vous voulez

Thé ou café ?
English breakfast.
Avec un splash of milk

PC ou MAC ?
PC avec l’ambition d’évoluer un jour

CAC40 ou startup ?
Start @ 40 !

Beatles ou Stones ?
Frank Sinatra

Picasso ou Rembrandt ?
Banksy

Réseau social préféré ?
Il n’existe pas encore… mais ça ne saurait tarder !

Karine-photo-rond
#rire
#motus
#viensquejetecorrigeça
#attendsjaiuneidee
#maisouicestpossible